La vigne et la défiscalisation

Pareillement à la forêt, l’engouement pour l’investissement dans la vigne ne cesse de s’accroître depuis 2018. C’est grâce sans doute aux baisses d’impôts que peuvent bénéficié les copropriétaires. Ce secteur est-il réellement rentable ?

Qu’en est-il de la réduction fiscale ?

Ayant lancé très peu votre entreprise, vous voulez léguer du patrimoine à vos enfants. Malheureusement vous ne savez pas du tout dans quoi investir. Trouvez des idées sur Fiscalement.fr. Mais le saviez-vous qu’avec l’aide des dispositifs de défiscalisation, il est possible de réduire vos impôts ? Cela vous évitera alors de vous endetter lourdement. Ainsi, Grand passionné de vins, vous caressiez depuis toujours le rêve de devenir un jour un propriétaire viticole.

Le moment est peut-être venu pour concrétiser votre projet. Bordeaux, Languedoc-Roussillon, Champagne, Vallée du Rhône ou encore Bourgogne… Joignez ainsi l’utile à l’agréable et rendez-vous sans plus attendre dans vos régions viticoles préférées. Sinon, côté défiscalisation, pensez déjà une réduction qui pourra avoisiner les 50 % sur votre ISF. D’autre part, en cas de transmissions de vos terrains viticoles à vos héritiers, l’exonération est cette fois-ci de 75 %.

Comment ça marche ?

Nombreuses conditions seront à remplir par les nouveaux propriétaires de domaines viticoles s’ils veulent profiter des mesures de défiscalisation. Avant toute chose, il est fortement recommandé de devenir membre du Groupement Foncier Viticole ou GFV. De ce fait, vous pourriez confier la gestion de votre vignoble à de véritables professionnels du métier. Pour cause, la baisse fiscale n’est possible que si vous décidez de louer vos terres à des exploitants.

Le bail devra être de dix-huit ans minimum. En outre, seul un viticulteur ayant pignon sur rue et justifiant d’expériences probantes a plus de chances de produire d’excellents vins. La vente des produits finis sera par la suite aussi facilitée. En effet, avec un marché déjà saturé, sans perler de la concurrence très rude, seuls les spécialistes sont à même de vendre vos vins en réalisant des profits.